Azura, à Agadir

 

7 janvier 2022

 

Dans le cadre du travail effectué par la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC) pour connecter différentes organisations de travailleurs et travailleuse agricoles et différentes luttes ouvrières dans l’agriculture au sein de la région méditerranéenne, ECVC a été informé dans la soirée du dimanche 2 janvier 2022 de la tragique nouvelle du décès, au Maroc, de l’ouvrière agricole Sabah Dinar, 30 ans, mère de quatre enfants.

 

Elle faisait partie du groupe d’ouvriers et ouvrières qui mène un sit-in, depuis des jours, devant le siège de leur entreprise Azura à laquelle est reproché de ne pas respecter les droits du travail et les droits syndicaux. Dinar a été renversée par une voiture sur la route nationale n°1 qui passe juste a côté du siège de l’entreprise dans des circonstances encore peu claires. Le syndicat FNSA, membre de La Via Campesina, nous a informé qu’Azura avait bloqué l’espace publique situé devant ses portes en le transformant en parking pour les voitures de ses cadres, afin d’empêcher ou rendre difficile pour les travailleurs et travailleuses qui manifestent de le faire en toute sécurité.

 

ECVC invite à la solidarité avec Dinar et les travailleur·euses d’Azura en mobilisation.

 

Ce tragique événement s’ajoute à une série d’incidents auxquels sont exposés travailleurs et travailleuses du Sousse Massa (la région autour d’Agadir). En particulier, l’entreprise Azura s’est distinguée ces derniers mois par le refus de mener un dialogue sur les conditions de travail avec les travailleur·euses et leurs représentantes. Elle a en particulierlicencié en décembre un représentant des travailleur·euses d’une ferme, sans accord de l’Inspection du Travail, ce qui est contraire au Code du Travail Marocain. Azura a ensuite refusé d’assister aux réunions de conciliation convoquée par l’Inspection du Travail, cherchant visiblement à créer un fait accompli au mépris de la légalité.

 

ECVC appelle l’entreprise Azura, qui se prétend un modèle de développement durable, à se conformer aux exigences de la Responsabilité Sociale, qui inclut le respect du droit syndical, et aussi à prendre ses responsabilités en dédommageant la famille de Sabah Dinar (un veuf et quatre orphelins).

 

ECVC appelle l’entreprise Azura à ouvrir un dialogue avec la FNSA pour la réintégration du délégué des travailleur·euses licencié et la reprise du travail des salarié·es protestataires

 

ECVC appelle les autorités marocaines locales à faire le nécessaire pour résoudre les problèmes sociaux des travailleurs et travailleuses qui s’aggravent dans la région et maintenir le dialogue entre les partenaires sociaux.

 

ECVC appelle à soutenir les travailleur·euses agricoles marocain·es dans la défense de leurs droit. Elle appelle aussi à soutenir la famille de la travailleuse décédée par une contribution au compte suivant :

 

Titulaire du compte : Mr. Hassan Dinar

Nom de la banque : Banque Populaire du Centre Sud

Adresse de l’agence:

Banque Populaire du Centre Sud

Agence de Ait Aamira

Bd Hassan II

Agadir

IBAN : MA01 101 011 2111199532310002 17

Code BIC : BCPOMAMCCEF

 

Le compte bancaire fourni est celui de la famille de la victime et a été confirmé par FNSA, le membre local de LVC dans le pays. Toutes vos contributions iront directement à la famille, qui tente d’appréhender l’avenir après cette perte tragique.

 

La solidarité est notre force ! La solidarité interpelle tous et toutes les défenseurs et défenseuses des Droits Humains et en particulier des droits des travailleurs et travailleuses agricoles.

 

Vous trouverez le communiqué en pdf ici.