Communiqué de presse ECVC & Confédération paysanne 

Bruxelles, le 23 octobre 2019 – Plus de 1000 personnes, paysan.ne.s et citoyen.ne.s, ont manifesté ensemble ce mardi à Strasbourg pour réclamer une PAC plus juste qui ne soit plus au service de l’agro-industrie. La PAC nous concerne tous, nous, paysan.ne.s, mais aussi lees citoyen.ne.s. Nous devons tous pouvoir décider de notre alimentation et donc de l’orientation que doit prendre le modèle agricole.

 

Cette « agroparade » organisée par des membres de la Coordination Européenne Via Campesina, par la plateforme Pour une autre PAC et son homologue allemand, dans le cadre de la mobilisation « Good Food Good farming », s’est terminée devant le Parlement européen pour porter auprès des eurodéputé.es et de la future Commission européenne nos exigences pour la prochaine PAC.

 

La PAC peut être un formidable levier pour faire basculer le système et répondre enfin aux enjeux d’emplois paysans, alimentaires, de dynamique territoriale ainsi qu’aux défis environnementaux et climatiques.

 

La PAC d’hier a poussé les paysan.ne.s d’Europe à s’agrandir, à intensifier leurs pratiques pour répondre à des obligations d’export et de guerre des prix, avec le résultat que l’on connait aujourd’hui :

–       Un plan de licenciement démentiel du monde paysan.

–       Des crises de surproductions organisées pour tirer les prix vers le bas et engraisser l’agro-business.

–       Des crises qui poussent au départ ou pire au suicide. En France, plus d’un.e paysan.ne se suicide chaque jour.

–       Une production qui s’industrialise toujours plus et ne répond plus aux attentes alimentaires.

–       Une perte de sens pour les paysan.ne.s ainsi qu’une perte de légitimité aux yeux de beaucoup de citoyen.ne.s.

 

Les difficultés bien réelles que rencontre le monde paysan ne se résoudront pas en criant à « l’agribashing », pour que surtout rien ne bouge. Cette PAC n’est plus légitime, il faut en changer et vite !

 

Contact  ECVC : +32 (0)2  217 311 – info@eurovia.org

 

Contacts  Conféderation Paysanne:

–        Nicolas Girod, porte-parole national : 06 07 55 29 09

–        Denis Perreau, secrétaire national : 06 98 53 76 46

–        Caroline Nugues, chargée de communication : 06 95 29 80 78

 

Crédit photo : Confédération paysanne, action du 22 octobre 2019 à Starsbourg