La Coordination Européenne Via Campesina (ECVC), conjointement avec d’autres organisations européennes d’agriculteurs, d’environnement et de développement, a envoyé aujourd’hui une lettre ouverte à la présidence portugaise du Conseil de l’UE, aux États Membres de l’UE et à la Commission européenne. Dans cette lettre, nous appelons les institutions de l’UE à inclure dans le texte final de la PAC, en cours de négociation, un certain nombre d’articles importants concernant les organisations communes de marché (OCM). Ces articles, présents à l’origine dans la position du Parlement européen sur l’OCM, contribueront à accroître la résistance de l’agriculture européenne face aux crises, en garantissant un outil efficace pour stabiliser les marchés agricoles tout en réduisant les effets négatifs sur les objectifs de développement durable. Pour lire la lettre ouverte, cliquez ici.