Nous apprenons aujourd’hui que les négociations du trilogue n’ont pas encore été clôturées et ont été reportées au mois de juin prochain.

 

Du point de vue de la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC), une fois de plus, cette réforme de la PAC avance, sans répondre aux demandes de la société. Cette réforme n’apporte pas de solutions tangibles aux défis auxquels sont confrontés les paysan.ne.s et le monde rural, ni aux défis sociaux, environnementaux et climatiques actuels, y compris à ceux induits par la pandémie de COVID-19.

 

Nous savons déjà que la prochaine réforme de la PAC ne répondra pas aux objectifs du Pacte Vert, des Stratégies « Biodiversité » et « de la ferme à la fourchette », ni aux neuf objectifs de la réforme de la PAC elle-même.

 

Cependant, cette prolongation des négociations est une nouvelle occasion de faire pression sur les institutions européennes pour l’inclusion dans la réforme de la PAC :

 

  • d’instruments pour une meilleure répartition des aides et un soutien accru aux petites exploitations, et vers des modèles de production durables ;
  • d’une amélioration du règlement sur l’organisation du marché commun, pour permettre une stabilisation et des prix équitables pour les agriculteurs ; et
  • de la conditionnalité sociale.

 

Espérons une réaction des co-législateurs et co-législatrices dans ces directions, et en attendant, la mobilisation des paysan.ne.s continue de croître :

 

Hier à Paris, les représentant.e.s de la Confédération Paysanne, membre français de l’ECVC, ont protesté contre les premières propositions du Plan Stratégique National sous la réforme, en France, qui annoncent une PAC qui continue à détruire l’emploi paysan.

 

Les 14 et 15 juin à Lisbonne, à l’occasion du Conseil des ministres de l’agriculture, ECVC soutiendra la mobilisation de son organisation membre au Portugal, la CNA, conjointement avec les organisations membres espagnoles d’ECVC, COAG, SLG, EHNE Bizkaia et SOC-SAT. Plusieurs centaines d’agriculteurs de la péninsule ibérique se mobiliseront à Lisbonne.

 

ECVC comprend qu’il est nécessaire de continuer à se mobiliser pour une PAC plus juste et plus adaptée à la réalité.

 

Contacts

 

Andoni García Arriola – Comité de coordination d’ECVC : +34 636 451 569- ES, EU

Morgan Ody – Comité de coordination d’ECVC – +33 626977643 – FR, EN

José Miguel Pacheco – Comité de coordination ECVC : +351 918736441 – ES, PT

 

Ou envoyez un courriel à press@eurovia.org