Aller à

Accueil / Actualités et évènements / Actualités / 300 organisations demandent au vice-président de la Commission européenne de ne pas dérèglementer les nouveaux OGM

300 organisations demandent au vice-président de la Commission européenne de ne pas dérèglementer les nouveaux OGM

19 mai 2023

300 organisations paysannes, d'agriculteurs biologiques, semencières, environnementales et d'autres acteurs du secteur garanti sans OGM ont adressé une lettre au vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, lui demandant de maintenir la réglementation des nouveaux OGM.

La lettre a été envoyée en prévision du discours de Frans Timmermans au Parlement européen le 22 mai pour discuter de la proposition à venir sur les "nouvelles techniques génomiques" avec les membres du Parlement.

"Nous concluons que la meilleure solution consiste à maintenir le système juridique actuel pour toutes les générations d'OGM et à faire en sorte que les nouveaux OGM soient soumis aux règles communautaires existantes, y compris toutes les exigences en matière d'étiquetage et de traçabilité. Cela permettra de minimiser les impacts négatifs potentiels sur la nature, la santé humaine et animale et de maintenir le principe de précaution et le droit à l'information des consommateurs et des agriculteurs, qui sont des avancées politiques et sociales essentielles de l'UE."

Download new's details

ES

EN

FR

Dernière activité