Cliquez ici pour voir la lettre ouverte en pdf. 

 

Bruxelles, le 25 février 2019

 

Lettre ouverte : des produits animaux moins nombreux et de meilleure qualité dans le cadre de la Stratégie de la Ferme à la Table

 

À: Vice-président exécutif Timmermans

Cc: Commissaires Kyriakides, Wojciechowski et Sinkevičius

 

La durabilité des systèmes alimentaires est cruciale pour les objectifs du « Green Deal » européen, de la lutte contre la crise climatique et la prévention de la destruction de l’environnement pour protéger la santé et le bien-être des citoyens européens.

 

Nous sommes alarmés par le fait qu’une question si vitale ait été jusqu’à présent absente des communications de la Commission sur la Stratégie de la Ferme à la Table: la non-durabilité inhérente à une grande partie des systèmes actuels d’élevage en Europe et la surconsommation de viande, de produits laitiers et d’œufs. Cette omission compromet la crédibilité et la viabilité de la stratégie pour atteindre ses objectifs de faire de l’alimentation de l’UE une « norme mondiale de durabilité ».

 

Le lourd tribut que la production animale industrielle fait payer à l’environnement [1], à la santé humaine [2], au bien-être animal [3] et aux communautés rurales [4] est bien établi dans la communauté scientifique[5].

 

Nous demandons à la Commission de reconnaître et de répondre explicitement à la nécessité de réduire et d’améliorer la production et la consommation de viande, de produits laitiers et d’œufs dans le cadre de la Stratégie de la Ferme à la Table, conformément aux preuves scientifiques accablantes.

 

Les animaux d’élevage ont leur place dans les systèmes alimentaires et agricoles durables, dans le cadre de modèles d’élevage extensif, circulaire et mixte, qui présente également un potentiel plus élevé en matière de bien-être animal. Mais ce type d’agriculture durable avec des animaux a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts et est remplacé par l’élevage industriel [6]. Les agriculteurs qui produisent de manière durable et selon des normes plus élevées en matière de bien-être animal méritent de recevoir un prix équitable pour leur travail, et ils ont besoin de soutien face à un secteur de la transformation animale et du commerce au détail si concentré, où quelques sociétés internationales seulement consolident leur contrôle sur les prix et la production.

 

Compte tenu de l’urgence de la crise climatique et écologique et des préoccupations croissantes quant à la santé, les changements apportés à notre système alimentaire ne peuvent être laissés au seul choix du consommateur. L’industrialisation de l’élevage a été soutenue par des politiques et des incitations – et les politiciens ont la responsabilité de renverser cette tendance.

 

Nous appelons la Commission européenne à développer, dans le cadre de la Stratégie de la Ferme à la Table, un plan d’action spécifique pour réduire et améliorer la consommation et la production de viande, de produits laitiers et d’œufs dans l’UE, pour se détourner de l’agriculture industrielle.

 

Ce plan d’action devrait fixer des objectifs contraignants et proposer un ensemble de mesures visant à réduire la production animale industrielle, à soutenir une meilleure forme d’élevage et à créer des environnements alimentaires favorables – soit une combinaison d’environnements, d’opportunités et de conditions qui ont une influence sur les choix des personnes en matière d’alimentation et de boissons – et ainsi permettre l’adoption de régimes alimentaires plus sains et plus riches en plantes. Plusieurs propositions politiques concrètes ont déjà été présentées à cette fin, par exemple dans la lettre conjointe des ONG sur la Stratégie de la Ferme à la Table en décembre 2019. [7]

 

Nous restons à votre disposition pour toute clarification et tout autre dialogue sur cette question.

 

 

Cordialement,

 

Jagoda Munić, Directrice, Friends of the Earth Europe

Hannes Lorenzen, Président, ARC2020

David Sánchez, Directeur, Food & Water Action Europe

Pierre Maison, Membre du Comité de Coordination, European Coordination Via Campesina

Carina Millstone, Feedback

Sascha Marschang, Secrétaire Général (par intérim), European Public Health Alliance (EPHA)

Will Clark, Directeur exécutif, Health Care Without Harm (HCWH) Europe

Philip Lymbery, PDG mondial, Compassion in World Farming

Jeremy Wates, Secretaire Général, European Environmental Bureau (EEB)

Marta Messa, Directrice, Slow Food Europe

Ariel Brunner, Directeur Regional par intérim, BirdLife Europe

Judith Hitchman, Présidente, Urgenci

Gabriel Schwaderer, Directeur, EuroNatur

Floriana Cimmarusti, Secretaire Générale, SAFE-Safe Food Advocacy Europe

Magda Stoczkiewicz – Directrice adjointe, Greenpeace European Unit

Pierre Sultana, Directeur, VIER PFOTEN European Policy Office

Shefali Sharma, Directrice, Institute for Agriculture and Trade Policy (IATP) Europe

Ester Asin, Directeur, WWF European Policy Office

Isabelle Brachet, ActionAid International

Reineke Hameleers, PDG, Eurogroup for Animals

 

 

 

Références:

 

[1] Par exemple: IPCC, Special Report on Climate Change and Land (2019), FAO, State of the World’s Biodiversity for Food and Agriculture (2019), EEA, The European environment – state and outlook 2020 (2019)

[2] Par exemple: The EAT–Lancet Commission on healthy diets from sustainable food systems (2019); Review on Antimicrobial Resistance, Tackling Drug-Resistant Infections Globally: final report and recommendations (2016); Lelieveld et al., The contribution of outdoor air pollution sources to premature mortality on a global scale, Nature (2015).

[3 Par exemple: Compassion in World Farming (CIWF), 2017. End the Cage Age: Why the EU must stop caging farm animals. CIWF, 2017; CIWF, 2017. Towards a healthy, sustainable, humane food and farming system; CIWF, 2014. Ending Factory Farming: Animal Cruelty. Factsheet.

[4] Par exemple Food and Water Europe 2013, Spain, towards pig factory farm nation?; Global Environmental Health and Sustainability, Joan A. Casey et. al 2015, Industrial Food Animal Production and Community Health.

[5] Open letter from civil society to the European Institutions 2018, LESS AND BETTER: A CALL FOR POLICY ACTION ON ANIMAL FARMING

[6] Eurostat 2013, Farm Structure Survey 2013

[7] CSOs open letter on the Farm to Fork strategy to achieve sustainable food systems, 12 Decembre 2019

 

Crédit photo : European Coordination Via Campesina