Journée Internationale des luttes paysannes


17 Avril 2010


Dites ‘Non!’ à la mainmise des multinationales sur l’Agriculture et l’Alimentation!


Ce samedi, les organisations membres de la Coordination Européenne Via Campesina organiseront une série d’actions et de manifestations dans le cadre de la Journée internationale des Luttes Paysannes.


Le 17 avril 1996, 19 paysans sans terre du Brésil ont été massacrés par la police militaire alors qu’ils défendaient leur droit à une production vivrière en réclamant l’accès à la terre. Depuis le massacre d’El Dorado dos Carajás, chaque année, à la même date, des actions sont menées par des organisations paysannes, des associations, des groupes d’étudiants, des ONGs et des activistes afin de demander la Souveraineté alimentaire et le droit des paysans et des paysannes à nourrir leurs communautés.


Pour marquer ce 17 avril 2010 et comme chaque année, La Via Campesina organise une grande journée d’action internationale. Cette année, le thème est la lutte contre les entreprises multinationales qui veulent contrôler les systèmes agricoles et alimentaires dans le monde entier.


Des activités sont organisées partout en Europe ce 17 avril:


-En Espagne des organisations de la société civile, dont le syndicat paysan COAG, ont organisé une semaine d’actions culminant en une grande manifestation à Madrid « pour une alimentation et une agriculture sans OGM » ce samedi.


-En France, la Confédération Paysanne invite à des Pique nique paysan,débats, marchés paysans à à Mirepoix, Clermont-l’Hérault, Bonnieux, Mende,Rodez, Questembert, sur les luttes paysannes, le combat contre les supermarchés et l’emprise de la grande distribution.


-En Suisse, Uniterre et L’autre Syndicat appellent à « Dire non à l’agrobusiness et à la mainmise de la grande distribution sur la filière alimentaire », et organisent des projections, tables rondes et débats sur ces sujets.


-En Turquie, Ciftci-SEN lance une grande manifestation paysanne contre les révisions néolibérales de la loi sur le thé.


-A Rome, l’Association Italienne pour l’Agriculture Biologique (AIAB) associée aux Amis italiens du Mouvement des Sans-Terre (Brésil) organise une conférence de presse sur la souveraineté alimentaire et les OGM ,et présentent à cette occasion un projet de commercialisation de sucre biologique et équitable issu d’une coopérative brésilienne.


– au Portugal , la Plateforme contre les OGM manifeste à Porto et à Lisbonne.


Beaucoup d’autres activités et manifestations auront lieu tout au long de la journée dans différentes villes européennes.


Mondialisons la lutte, mondialisons l’espoir.