LA DÉCLARATION SUR LES DROITS DES PAYSANS:

 

Les paysan.ne.s et autres personnes travaillant en zones rurales représentent l’un des groupe qui souffre le plus de violation des droits humains.

 

Ce projet adopte une stratégie unique : élaborer une Déclaration qui prenne en compte les problématiques soulevées par les mouvements paysans et s’assurer qu’elle soit reconnue par l’ONU et par les systèmes de gouvernance relatifs aux droits humains.

 

Pendant plus de 15 ans, La Via Campesina (LVC) a bénéficié du soutien de FIAN International, du CETIM (Centre Europe Tiers Monde) ainsi que d’autres organisations de la société civile, permettant d’aboutir à la version actuelle du projet de Déclaration.

 

Veuillez cliquer ici pour consulter la nouvelle note informative de ECVC et FIAN sur le processus de déclaration