« Inscrire la souveraineté alimentaire dans la constitution suisse , serait reconnaître les véritables enjeux et priorités pour les  citoyens  »

 

Bruxelles , le 13 août 2018

 

Le 23 septembre prochain, les citoyens suisses pourront voter pour inscrire un article sur la souveraineté alimentaire dans la constitution.

 

Cette décision capitale arrive dans un moment très particulier où l’Europe, soumise de façon violente à la canicule, à la sécheresse, aux feux de forêts et au manque d’eau,  ne peut que reconnaître l’intensité du changement climatique, la grande fragilité des systèmes agricoles intensifs et l’importance d’être capable de garantir son alimentation grâce à l’agriculture paysanne,  avec des fermes nombreuses, résilientes et pratiquant une agriculture bénéfique pour le climat et l’environnement.

 

Des politiques agricoles tournées vers la souveraineté alimentaire pourront soutenir une alimentation de qualité pour tous et une agriculture  réellement durable.

 

Les populations demandent des politiques alimentaires et agricoles fondées sur la légitimité, l’équité, la solidarité et la durabilité ; ces politiques sont nécessaires pour assurer la sécurité alimentaire, la santé publique, l’emploi dans les zones rurales et s’attaquer aux problèmes de la crise alimentaire mondiale et du changement climatique.

 

La Coordination européenne Via Campesina (ECVC)[1], salue le travail impressionnant d’Uniterre et des organisations membres de l’Alliance pour la souveraineté alimentaire, qui a permis de mener l’initiative à une votation fédérale populaire.

 

Pour la population suisse, c’est une chance inouïe d’avoir la possibilité de décider, par son vote, pour un texte aussi important, qui mettrait une juste priorité pour ce qu’il y a de plus fondamental ; se nourrir en protégeant l’avenir de la planète.

 

Nous formulons les vœux les plus ardents pour que la votation obtienne plein  succès le 23 septembre  prochain.

 

Le Comité de Coordination d’ECVC

 

 

Contacts:

  • Rudi Berli – Uniterre : +41 (0)78 707 78 83 (FR, AL, EN)
  • Ulrike Minkner – Uniterre : +41 (0)77 401 88 72  (AL, FR)
  • Paula Gioia – Comité de Coordination ECVC: +49 152 0576 45 91  (EN, ES, AL)

 

****

[1] ECVC : membre régional de La Vía Campesina (http://viacampesina.org/en/), le plus grand mouvement paysan international de base. ECVC est une organisation européenne de base regroupant actuellement 26 organisations nationales et régionales d’agriculteurs et de travailleurs agricoles et organisations rurales basées dans 17 pays européens.